Echange des vœux 2016. La tradition a été respectée à l’Hôtel de Ville de Kinshasa. Députés et Ministres provinciaux ainsi que l’ensemble des cadres et agents de l’administration urbaine se sont retrouvés vendredi 29 janvier dans la salle des spectacles du jardin botanique de Kinshasa pour cette traditionnelle cérémonie d’échange de vœux au cours de laquelle le Ministre Provincial en charge de la Fonction Publique et Emploi a fait le bilan de l’action de son Ministère en faveur des agents et fonctionnaires urbains.

D’après Emmanuel Manguana Nzolameso, la Fonction Publique urbaine a besoin des textes réglementaires sans lesquels les provinces ne peuvent rien faire en ce qui concerne la mise en exécution de la réforme structurelle et organique nécessaire adaptée aux besoins réels de la province.

Le Gouverneur de la Ville de Kinshasa a également pris la parole. André Kimbuta a déclaré que la Ville a pris de nouvelles résolutions se basant sur les expériences vécues en 2015. A l’en croire l’année 2016 sera marquée des enseignements de l’année précédente.

L’autorité urbaine a saisi la même occasion pour présenter ses vœux de bonheur et de prospérité au président de la République, Joseph Kabila. Il a également imploré la grâce divine en faveur du Chef de l’Etat pour qu’il puisse continuer à assumer les lourdes charges qui sont les siennes.

Une minute de silence a par ailleurs été observé en mémoire des tous fonctionnaires urbains décédés ainsi que tous les kinois morts à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues durant pratiquement tout le mois de décembre 2015. Des pluies qui ont causé d’énormes dégâts matériels.

André Kimbuta a aussi fait allusion à une certaine météo politique de la République Démocratique du Congo qui annonce l’éventualité de quelques orages si les acteurs politiques ne parvenaient pas à s’accorder sur des fondamentaux quant à l’aboutissement heureux du processus électoral que tous les congolais et kinois veulent libres, transparent et apaisé.

L’autorité urbaine rappelle à ce sujet que Kinshasa est le siège des Institutions. Elle est le réceptacle de toutes les organisations politiques et de la société civile. Elle risque d’être le théâtre d’expression des frustrations, voire l’exutoire des pulsions diverses. Il revient donc à tout celui qui a une parcelle de pouvoir dans l’administration urbaine de se lancer dans la mobilisation et la conscientisation de la population afin de préserver le climat de paix et de concorde dans la Capitale.

Un jour avant cette cérémonie du jardin botanique de Kinshasa, le Gouverneur André Kimbuta a échangé des vœux avec tous les membres de son cabinet réunis dans la salle des réunions Samuel Kitoko. Son Directeur de cabinet a également fait allusion à cette même météo politique. Ce qui a poussé l’autorité urbaine à exhorter les membres de son cabinet à prier pour que la paix règne à Kinshasa.

Andre KIMBUTAAndre KIMBUTA