S.E. André Kimbuta

KINSHASA ma ville, ma capitale. C’est le nom d’un nouvel ouvrage qui s’invite désormais à la lecture. Il contient de riches renseignements sur l’historique de la capitale congolaise, son organisation, la série de ses autorités, ses orchestres, ses équipes de sport et la multiplicité de ses Eglises.

Le Gouverneur de ville de Kinshasa l’a porté sur le fond batisimo le vendredi 29 mai dernier à l’issue d’une cérémonie organisée au Salon Congo du Grand Hôtel Kinshasa. Son auteur s’appelle Bienvenu BOLIA IKOLI. Il est licencié en orientation scolaire et professionnelle de l’Institut Pédagogique National et cadre à la Direction générale des recettes de Kinshasa, Dgrk.
Ce livre qui compte plus de 400 pages, porte la préface signée Père Léon de Saint Moulin. Il a été imprimé aux éditions l’Harmattan. Il est constitué de 24 chapitres consacrés aux 24 municipalités qui composent l’Ex-Léopoldville. On y trouve une documentation riche et exceptionnelle.

L’auteur a pris soin de publier la cartographie de chaque quartier de Kinshasa. Une première dans l’histoire de la littérature consacrée à la capitale de la République Démocratique du Congo. On y trouve également des données se rapportant au nombre des rues, des parcelles et la population qui y étaient répertoriée en 2010. Des chiffres fournis avec précisions disponibles et une critique prudente.

L’étude de l’histoire de Kinshasa est donc devenue « un exercice culturel stimulant, car on s’y heurte à des grandes difficultés mais on a le plaisir de pouvoir finalement les résoudre de façon globalement convaincante ».